Coinbase Pro transfère les frais de gaz aux utilisateurs alors que les revenus des mineurs ETH atteignent un sommet de 5 ans

Geonomie.fr

Le revenu horaire des mineurs d’Ethereum a atteint un record de cinq ans, les frais rapportant actuellement 2275 ETH (880K $) par heure.

Le pic a été déclenché par l’annonce d’hier qu’Uniswap lèverait son jeton de gouvernance UNI aux anciens utilisateurs de l’échange décentralisé. Suite à l’annonce d’UNI, plus de 70 000 utilisateurs se sont précipités pour réclamer des jetons gratuits et le prix de l’essence a dépassé les 700 Gwei.

La société d’analyse cryptographique Glassnode a tweeté que les frais avaient dépassé 1 million de dollars en une heure:

Suite à l’annonce par UniswapProtocol du jeton $ UNI aujourd’hui, #Ethereum a connu une augmentation massive des frais de mineur. Près de 1 million de dollars de frais ont été dépensés en une seule heure!

Ces chiffres éclipsent les revenus quotidiens gagnés par les mineurs lors de la course haussière de fin 2017, qui a culminé à un peu plus de 1000 ETH par heure.

Revenus horaires des mineurs d’Ethereum. La source: Glassnode

Les frais exorbitants poussent les utilisateurs ordinaires hors du système et nuisent aux résultats des principaux échanges. L’échange de crypto américain Coinbase Pro a annoncé plus tôt dans la journée qu’il ne couvrirait plus les frais de réseau à la grande déception des utilisateurs.

«Historiquement, Coinbase Pro a absorbé ces frais au nom de nos clients», a-t-il déclaré. « Cependant, alors que la cryptographie a commencé à être plus largement adoptée dans des applications comme DeFi, les paiements et d’autres projets, les réseaux sont devenus plus occupés. » D’autres échanges envisageraient de faire de même.

Le co-fondateur de Three Arrows Capital, Su Zhu, a déclaré que les frais élevés avaient rendu le réseau Ethereum inutilisable, le qualifiant d ‘«absolument atroce».

De nombreux autres utilisateurs ont signalé des transactions prenant des heures ou ayant échoué. Les mineurs sont incités financièrement à traiter les transactions avec les frais les plus élevés en premier, ce qui se traduit par un arriéré massif de transactions avec des frais moins élevés.

Ajoutant encore au goulot d’étranglement du réseau, chaque bloc a une limite sur la quantité de gaz qui peut y être incluse – ce qui réduit le nombre de transactions qui peuvent être confirmées dans le bloc à mesure que les frais augmentent.

La congestion du réseau pousse les utilisateurs et les développeurs à rechercher des solutions alternatives. Binance Smart Chain (BSC) a connu une croissance accrue cette semaine, le fondateur et PDG de Binance CZ se vantant que la plate-forme ait atteint 40% du volume de transactions d’Ethereum mardi cette semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *