Neuf compagnies maritimes chiliennes approuvées pour développer une plate-forme commune de blockchain

Geonomie.fr

Le bureau du procureur économique national du Chili, ou FNE, a autorisé neuf sociétés nationales de fret maritime de fret à créer une coentreprise pour développer une plate-forme blockchain, la première du genre dans la région.

Selon MundoMaritimo.cl, la plateforme s’appellera Global Shipping Business Network, ou GSBN. Il vise à gérer tous les processus liés au fret maritime tels que la délivrance de documents et le dédouanement du fret, entre autres services.

La solution devrait également être proposée à d’autres entreprises du secteur et pas seulement à celles impliquées dans son développement. Conformément à la résolution émise par le FNE, CMA CGM, Cosco Shipping Lines, Cosco Shipping Ports, SIPG, Hapag-Lloyd, Hutchison Ports, OOCL, PSA et Qingdao Port seront en charge du développement du GSBN. Le budget pour le développement de la plateforme blockchain n’a pas été divulgué.

Les informations commercialement sensibles ne devraient pas être transférées via la plate-forme de blockchain GSBN, et Crypto Spanish a signalé que cela signifiait qu’il était possible d’exclure la crainte que l’utilisation de la plate-forme GSBN puisse faciliter la «coordination» entre les constituants d’expédition.

Le projet a été présenté aux agences de la concurrence des États-Unis, de la Corée du Sud, de la Pologne et de l’Ukraine, mais il n’y a aucun rapport sur leurs opinions sur la plate-forme au moment de la publication.

Les entreprises impliquées dans le projet ont été conseillées par Philippi Prietocarrizosa Ferrero DU & Uría (PPU) qui est dirigée par le partenaire de la libre concurrence Ignacio Larraín avec les associés Álvaro Espinosa, Gabriel Budnik et Matías Palma, qui sont des acteurs bien connus dans le secteur local. industrie du fret.

Récemment, le port de Rotterdam aux Pays-Bas a lancé un projet pilote basé sur la blockchain avec certaines des principales sociétés de transport maritime au monde pour améliorer la sécurité et l’efficacité de millions de conteneurs qui sont déchargés dans le port chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *